AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Negallia Saffram...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lorelia
Buveur de vin
Buveur de vin
avatar

Les jeux auxquels je joue : Guild Wars 2, Killing Floor, Planetary Annihilation, Saints Row IV

Feuille de personnage
Profession: Nécromante
Âge: Inconnu
Origine: (?)

MessageSujet: Negallia Saffram...   Mer 1 Nov - 8:45

L'enfant est allongé dans son lit, à côté de lui, sur une chaise, son grand-père, un livre massif sur les genoux, est au beau milieu de l'histoire.

Celle-ci semble passionnante, car le petit garçon ne présente absolument aucun signe de fatigue, tant il est impatient et excité à l'idée de connaître la suite...


Citation :
"Et donc, alors qu'ils revenaient de la Grotte Sans Nom, vainqueurs du Monstre de Xaya, la troupe décida de s'arrêter pour camper et pour reprendre des forces; Jeyrad était extrêmement fatigué, son dernier sort lui avait coûté plus que de la magie; Herol était encore couvert du sang de la bête et son armure était cabossée de partout... Quant à Jellaya et Farn, ils portaient encore Tessilie, qui n'avait survécu que par miracle à l'attaque du Monstre.

Il étaient en train de monter le camp, pendant que la guérisseuse soignait la magicienne, lorsqu'une silhouette se dessinna entre les arbres... Jellaya poussa un cri d'effroi et la montra du doigt dès qu'elle la vit... En effet, on distinguait clairement que cette ombre portait une capuche et... une faux à la main... symbole de mort.

Herol se saisit immédiatement de sa hache, tandis que Jeyrad, magré la fatigue, commençait à s'entourer de volutes magiques afin d'augmenter la puissance de ses sorts! Ils observaient toujours l'inconnu approcher lentement, et ne pouvaient voir son visage... Soudain, cédant à la panique, Herol se rua vers elle!!

Il n'était plus qu'à quelques mètres lorsqu'il s'arrêta net! La silhouette venait de retirer sa capuche, dévoilant une très belle femme, aux yeux très brillants...

Le dialogue s'engagea donc:

-Herol: Qui êtes-vous? Et que nous voulez-vous?
-Inconnue *très souriante et d'une voix joyeuse*: Je m'appelle Negallia, Negallia Saffram!!
-Herol: Très bien, Negallia, et pouvez-vous répondre à mon autre question?
-Negallia: Oh! Oui, oui, bien sûr! Je suis ici parce que... *baisse la voix* Arkham me l'a demandé!
-Herol: Arkham?
-Negallia: Oui, Arkham est mon ami, et parfois je lui rend service *sourit*. Mais dites-moi, je pourrais me réchauffer un peu près de votre feu?
-Herol: Heuu... *regarde en arrière et hésite* j'aimerais bien savoir avant... pour quelle raison cet "Arkham" vous a envoyé ici...
-Negallia: Oh! Oui, bien sûr, je comprends *sourit*! Alors Arkham voudrait que je vienne pour vous aider *sourit encore*!
-Herol: Nous aider? C'est bien gentil de sa part, et de la vôtre, mais le Monstre est mort, nous venons de le tuer et...
-Negallia: Oui oui, je sais ça, Arkham me l'a dit savez-vous!
-Herol: Ah bon il est déjà au courant? Mais comment peut-il... Quoiqu'il en soit, comment comptez-vous nous aider alors?
-Negallia: Arkham aimerait que je vous aide à prendre soin de vos blessés!
-Herol *désignant la faux*: Avec ça? *fronce les sourcils*
-Negallia: Oh! *fait tournoyer sa faux en riant* Arkham n'allait tout de même pas me laisser sans défense dans cette forêt, si? *sourit de façon désarmante*
-Herol: Ah... *gêné* Oui, c'est vrai que la forêt n'est pas très sûre... Bon, très bien venez avec moi... Au fait, je m'appelle...
-Negallia: Herol! *sourit* Arkham me l'a dit *clin d'oeil*!
-Herol: Ah... Heuuu oui, c'est exact... bon rejoignons les autres...

Il revinrent donc vers le camp, où les attendaient leurs compagnons qui, n'ayant pas entendu un mot de la conversation, restaient très méfiants envers la mystérieuse Negallia... Herol lui-même espèrait ne pas s'être trompé sur ses véritables intentions d'ailleurs...

Arrivée devant les autres aventuriers, l'attendant en demi-cercle, à part bien sûr Tessilie et Jellaya, ceux-ci voulurent tout d'abord savoir qui elle était... Elle y répondit par le même discours qu'à Herol, et lorsqu'il voulurent se présenter, elle leur dit que cela était inutile car elle connaissait leurs noms; Arkham les lui avait dits.

Elle se prétendait être là pour aider les blessés, mais un climat de méfiance régnait toujours, et lorsqu'elle approcha toute souriante de Tessilie, Farn ne put s'empêcher de tirer son épée!

-Farn: Si tu lui fais le moindre mal... je t'envoie dans les Brumes!
-Negallia *visiblement amusée par la situation*: Ooooooh! Voyons voyons voyons!!! Quelle façon de traiter une dame! *rit* Je suis là pour vous aider enfin! Laissez-moi faire ce que j'ai à faire, et si vous trouvez que je lui ai fait du mal alors tuez moi *rit*!
-Farn: J'ai déjà vu des fanatiques, prêts à mourir pour leur cause, tenir les mêmes propos... Je veux que vous posiez votre faux et que vous me laissiez vous fouiller avant que vous ne l'approchiez!!
-Negallia *en éclatant de rire*: Mais vous êtes un sacré rigolo vous!! *riant de plus belle* Allez-y si vous voulez!! *elle pose sa faux sur le sol, joint les mains au dessus de sa tête et tourne lentement sur elle-même* Fouillez moi donc *sourit*!
-Farn *visiblement gêné par la tournure de la situation*: Oh heuuu... Oui... je vais vous fouiller...

Après une fouille très sommaire, sous les regards devenus moqueurs de ses compagnons, Farn laissa enfin Negallia s'approcher de Jallaya, étendue sur sa couche. L'inconnue se pencha alors sur elle et l'obscurité sembla se faire autour d'elles alors qu'une lumière argentée naîssait entre les mains de Negallia...

-"Une magicienne!!" s'écria Farn "Elle n'avait pas besoin de sa faux, elle va la tuer!!".

N'en tenant plus, il dégaîna à nouveau son épée et se jetta sur elle lorsqu'elle se retourna d'un coup, un doigt posé en travers des lèvres... Il s'arrêta alors et regarda Tessilie. Celle-ci était toujours étendue, mais quelque chose... était différent... elle semblait aller mieux, bien mieux même! Sa respiration était stable, et elle avait un superbe sourire aux lèvres...

Farn s'agenouilla alors à ses côtés, ne faisant guère plus attention à Negallia... Celle-ci s'approchant d'ailleurs de Herol...

-"Herol! Vous avez été blessé aussi petit cachottier *rit*! Laissez-moi faire!" lui dit-elle en le faisant s'asseoir...

C'est encore avec une certaine circonspection que celui-ci s'assit et la laissa invoquer ses étranges pouvoirs... Il remarqua alors qu'elle utilisait un Sceau magique. Tout les autres se relaxèrent complètement lorsqu'ils virent leur grand guerrier se relever en pleine forme. Visiblement, cette femme était envoyée par la providence pour les aider!

Elle ramassa alors sa faux, mais plus personne n'y prêtait désormais attention : Herol s'étirait dans son coin afin d'éprouver cette soudaine vigueur retrouvée, Jellaya tentait d'écarter Farn de sa bien aimée afin de l'examiner au cas où, et Jeyrad s'était assis sur un sac, attendant impatiemment son tour.

Negallia s'approchait d'ailleurs de lui, toujours aussi souriante. Elle s'arrêta juste devant lui, et s'appuya sur sa faux en le regardant.

-Negallia: Vous, vous êtes Jeyrad hein? Le sorcier *sourit*!
-Jeyrad *souriant*: C'est exact, c'est bien moi! Sorcier, et chef de l'expédition!
-Negallia: Arkham m'a dit que vous êtes un des seuls sorciers à pouvoir utiliser à volonté la tempête céleste!!
-Jeyrad *surpris mais toujours souriant*: Oh! Heuuu et bien votre ami me semble bien informé, c'est tout à fait exact... Enfin... A volonté, il ne faut pas exagérer non plus... il est vrai que je peux utiliser ce sort quand je le désire, mais cela est très dangereux et réduit mon espérance de vie. Je n'ai jamais utilisé ce sort que cinq fois...
-Negallia: Et la dernière fois c'était contre le vilain monstre de la grotte hein? *clin d'oeil*
-Jeyrad *ne souriant plus du tout*: Il est impossible que vous soyez au courant de ça! Nous venons d'en sortir!
-Negallia: Oh! Arkham le savait pourtant! D'ailleurs, entre nous... c'est un peu pour ça que je suis là *rit*!
-Jeyrad: Que voulez-vous dire??
-Negallia *son habituel sourire aux lèvres*: Et bien Arkham sait bien des choses, et il se demande beaucoup comment vous avez fait pour survivre après avoir lancé un sort si puissant une cinquième fois!! En fait, pour ne rien vous cacher, il croit même que c'est en réalité impossible... Alors... Comment avez-vous fait?
-Jeyrad *très ennuyé*: Je... Ne le répétez pas aux autres j'ai... je savais que je mourrais si j'utilisais encore ce sort alors... J'ai puisé dans l'énergie de... des autres... Je ne leur ai pas encore dit... Mais je le ferai, j'espère qu'ils comprendront... *soupire* Il est vrai que peut-être j'aurais du me sacrifier mais... que voulez-vous, j'ai été lâche... Je l'admets. Mais cela a été divisé entre eux, le corps peut supporter cette perte d'énergie vitale, et normalement, elle devrait même se régénérer... Ils devront juste prendre des vacances un an ou deux et ensuite... Tout redeviendra normal pour eux!
-Negallia: Ca ne fonctionne pas comme ça, vous avez triché! Vous étiez sensé mourir et vous n'êtes pas mort, et Arkham n'aime pas beaucoup ça!! Il n'aime pas du tout même... Donc il m'a demandé de venir pour corriger cette petite erreur *sourit*. Quant à vos amis, je leur laisse ce petit mot *elle pose alors une note par terre* qui leur explique qu'ils doivent s'arrêter un an et demi de courir les routes *clin d'oeil*

Herol venait de s'allonger lorsqu'un cri se fit entendre à l'autre bout du campement... La voix de Jeyrad!! Il accouru immédiatement, suivi de près par Farn, mais il était trop tard... Jeyrad gisait au sol, complètement éventré d'un coup de faux. Negallia n'était plus en vue... ils ne la reverraient plus d'ailleurs...

Il ramassa la note et la lu, elle disait qu'Arkham voulait qu'ils se reposent tous un an et demi, sans quoi il les punirait...

Ils étaient au plus bas, le lendemain, lorsqu'après avoir dressé le bûcher funér..."

La lecture s'interrompt soudain, comme l'enfant aggripe le dessus du livre pour attirer l'attention de son grand-père.
"-Et Negallia, elle va revenir?
-Non mon petit *sourit* cette mystérieuse et mortelle inconnue n'intervient plus dans cette légende.
-Mais enfin, elle sort d'on sait pas d'où, elle tue le vieux Jeyrad et puis hop! elle part?
-Ah, oui, ça peut sembler bizarre mais ça s'est vraiment passé comme ça *sourit* tu peux me croire!
-Mais... mais pourquoi elle a fait ça!!??
-Oh, tu n'as pas entendu? Arkham lui avait demandé mon petit, voilà la raison...
-Mais... et d'abord, c'est qui Arkham??"

Une ombre semble alors passer devant le visage du vieil homme alors qu'un lourd silence s'installe dans la pièce...

"-Mon petit... quand tu seras plus grand... *soupire* ...tu comprendras qu'il vaut mieux, parfois, ne pas connaître la réponse à certaines questions... dors maintenant je terminerai cette histoire demain..."

L'enfant ne répond alors rien et regarde son grand-père sortir de la pièce... La porte se referme doucement, et immédiatement après... sans aucune explication, il est soudain saisi d'une froide et intense terreur...


Dernière édition par le Dim 24 Juin - 3:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noctisagmen.darkbb.com
Lorelia
Buveur de vin
Buveur de vin
avatar

Les jeux auxquels je joue : Guild Wars 2, Killing Floor, Planetary Annihilation, Saints Row IV

Feuille de personnage
Profession: Nécromante
Âge: Inconnu
Origine: (?)

MessageSujet: Re: Negallia Saffram...   Lun 6 Nov - 2:18

Même lieu, même heure... quelques jours plus tard... Le vieil homme a finalement raconté la fin de la légende de la Grotte Sans Nom, et s'est attaqué depuis deux jours à l'histoire d'un royaume lointain et ses guerres de succession...

"-Alors, où était-on arrivés hier?
-Et bien, les généraux avaient arrêté de monter des armées, parce que le roi avait eu un héritier finalement!
-Ah oui, je me rappelle!
-Mais Grand-Père, le livre est gros, l'histoire ne peut pas déjà être finie?
-Non non, nous sommes à la moitié mon petit *sourit*
-A la moitié? Mais comme le prince est là, il y a plus de guerre, c'est fini non?
-Ah... pas vraiment, parce que justement, le prince meurt à l'âge de onze ans, il se fait assassiner.
-Quoi??? Mais comment ça? Qui le tue, et pourquoi? Tout le monde était content qu'il y ait pas de guerre!!
-Oh, justement, il meurt dans le chapitre où nous sommes arrivés, mais je vais devoir le passer...
-Oh... il y a...
-Des choses qui ne sont pas pour les petits garçons, parfaitement *sourit*"

Et le vieil homme continue donc la lecture, raconte comment la Cour tenta de camoufler le meurtre, la recherche d'un sosie du prince vouée à l'échec... il termine sur la déclaration de guerre entre les généraux à la mort du roi.

"-Et nous aurons la suite demain! Il se fait tard et tu devrais dormir! *sourit*
-Oh, allez encore un chapitre!!
-Non non non, il est très très tard, et j'ai déjà trop lu pour aujourd'hui!
-Grand Père, pour le prince alors?
-*ennuyé* Quoi le prince?
-D'habitude tu expliques un peu les chapitres que tu passes et là tu as rien dit...
-Ah... oui... c'est parce que, même un résumé ne serait pas bon pour toi. Contente toi de savoir que le prince meurt, c'est la seule partie importante dans ce chapitre.
-Ah *déçu* d'accord Grand-Père...
-Allez, bonne nuit!
-Bonne nuit..."

Le vieillard embrasse son petit fils, et sort lentement de la pièce, lui adressant un dernier sourire avant de fermer la porte. Mais l'enfant, lui, ne dort pas...

Il essaye pourtant, une heure durant, et puis deux... Mais il n'y parvient pas. "Qu'est-il arrivé à ce prince? Pourquoi l'avoir assassiné?" telles sont les questions qui tourmentent son esprit d'enfant.

Alors... il se lève, et se dirige à pas de loup vers la bibliothèque où est rangé le livre... il le trouve, l'ouvre, et commence la lecture...

Le début du chapitre est joyeux, le prince fête son anniversaire dans le parc du chateau. Tout le monde s'y amuse et semble heureux... même les généraux sont là.

Il commence alors à passer rapidement de paragraphe en paragraphe, cherchant le passage qui lui est interdit quand soudain... un nom attire son attention... un nom qui nulle part ailleurs n'est cité dans le livre.

Il s'essuye les yeux, pensant mal lire, et s'attaque au passage en question...


Citation :
Ce paquet cadeau était tellement volumineux qu'il attirait les convoitises des amis du prince, et sa curiosité n'en était que plus grande... Mais son père, le Roi, lui avait défendu de déballer quoi que ce soit en public. Et en effet, dans la superstition yordothienne, cet acte est donné comme portant malheur.

Aussi, avide de connaître leur contenu, le prince s'éclipsa dans sa tente, montée pour l'occasion de la fête, et entreprit de les déballer à l'abris des regards.

Les cadeaux étaient somptueux, une superbe collection d'armes en bois, des jouets de toutes sortes... des sérums magiques d'Halloween... Il était toujours occupé lorsqu'il entendit un léger bruit derrière lui, comme un bruissement d'étoffe...

Il se retourna, et découvrit alors une grande femme dans une longue robe dont la capuche était rabattue. Elle tenait en main une faux, et le prince crut avoir à faire à une paysanne...

"-C'est la tente du prince ici, vous devriez pas être là! Partez où j'appelle les gardes!
-Oh *sourit* calme toi petit garçon voyons, je ne te veux aucun mal, je suis venue de la part d'un ami qui n'a pas pu venir à ta fête.
-Tous les invités sont là pourtant... Vous racontez n'importe quoi, partez!
-Ooooh, Arkham n'a pas été invité, mais il avait un cadeau pour toi, et il voulait que je te le donne *sourit* mais si tu n'en veux pas, alors je vais partir *hausse les épaules* tant pis!
-Heu attendez!!! Je connais pas de Arkham... vous êtes sûre que c'est pour moi?
-Oui oui, c'est bien pour toi Heindricht, c'est bien ça ton nom hein?
-Heuu oui... mais je suis le prince, tout le monde connaît mon nom... vous êtes pas de Yordoth?
-Hihihi, tu as deviné *sourit* c'est vrai, je ne suis pas de ce pays, et je m'appelle Negallia *sourit de plus belle*
-Mais heuuu... le cadeau alors... c'est vrai au moins? Parce qu'on ne dirait pas que vous en avez un...
-Bien entendu que c'est vrai, ne t'inquiète pas *sourit*. Mais Arkham voulait que je te parle un peu avant de te le donner, pour t'expliquer pourquoi il te donne ce cadeau!
-Ah *interloqué* et pourquoi alors?
-Et bien... est-ce que tu sais que les généraux Borik et Thold seraient en guerre si tu n'étais pas là?
-Mon papa m'a expliqué, oui...
-Et bien voilà, Arkham se demande qui aurait gagné la guerre entre eux deux, tu ne te le demandes pas toi?
-Oh heu... je n'y ai jamais pensé en fait...
-Tu comprends, ça dérange un peu Arkham de ne pas le savoir, il aurait bien aimé voir ce que cette guerre aurait pu donner...
-Je comprends pas...
-Et bien Arkham m'a envoyée ici pour arranger le problème *sourit*
-Arranger le problème?
-Oui, maintenant, je vais te donner ton cadeau et tu devrais comprendre *sourit*

La femme mystérieuse brandit alors sa faux et..."

L'enfant referme brusquement le livre et retourne se blottir sous sa couette. Tremblant de peur, il se maudit intérieurement de n'avoir pas écouté son grand-père... Il ne parviendra à fermer l'oeil que tard dans la nuit, et son sommeil sera hanté de cauchemars impliquant une silhouette portant une faux...


Dernière édition par Lorelia le Dim 15 Juil - 20:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noctisagmen.darkbb.com
Lorelia
Buveur de vin
Buveur de vin
avatar

Les jeux auxquels je joue : Guild Wars 2, Killing Floor, Planetary Annihilation, Saints Row IV

Feuille de personnage
Profession: Nécromante
Âge: Inconnu
Origine: (?)

MessageSujet: Re: Negallia Saffram...   Ven 10 Nov - 7:41

Citation :
"... ainsi le Chevalier Noir Argon épousa la princesse Indrid et ils vécurent heureux jusqu'à la fin de leurs jours."

"-Et voilà, c'est terminé *sourit*. Alors, ça t'a plu?
-Oh oui!! c'était une bonne histoire Grand-Père! Surtout que je pensais que le Chevalier était méchant au début!
-*sourit* Et oui, c'est aussi pour cela que c'est une bonne histoire, elle montre bien qu'il ne faut pas toujours se fier à l'apparence des gens. Les gentils et les méchants ne sont pas toujours ceux qu'on croit!
-En tout cas, je suis content que la femme bizarre n'ait pas été dans celle-ci, *hésite* ...elle me fait peur...
-La femme bizarre? De quoi parles-tu?
-Celle qui tue le p... le magicien dans la Grotte Sans Nom...
-Oh... je vois... Non, en fait je ne connais que trois ou quatre histoires où on parle d'elle... Mais si tu ne l'aimes pas, je n'en parlerai plus *sourit*
-Mais... elle a vraiment existé?
-*tousse* Oh, tu sais, ce sont des légendes... il y a du vrai comme du faux dans ce que ça raconte. Mais qu'elle existe ou pas, il ne faut pas en avoir peur! *sourit* Elle ne va pas venir t'embêter ici non?
-Non! Enfin j'espère!! Mais on en parle dans plusieurs histoires tu as dit... donc elle existe peut-être??
-*prend une profonde inspiration* Elle apparaît dans d'autres histoires, oui... Mais à mon avis, c'est un personnage qui a été utilisé pour représenter la Mort, comme un symbole, si tu veux. Peut-être que son nom signifie quelque chose dans une autre langue et que c'est pour ça qu'elle porte le même à chaque fois... Je ne me suis jamais vraiment posé la question tu sais, c'est plus que probablement un personnage imaginaire.
-Mais... et *hésite* ... l'autre soir quand je t'ai demandé pour...
-Ne parlons plus de ça, tu risques de faire des cauchemars après sinon.
-D'accord Grand-Père..."
-Allez *sourit* passe une bonne nuit et dors bien! *l'embrasse*
-Bonne nuit

Le vieil homme sort de la chambre et ferme lentement la porte, laissant l'enfant seul. Plongé dans ses pensées, celui-ci se décide pourtant à essayer de dormir, aussi se blottit-il sous sa couette, la tête dans l'oreiller.

"Elle n'existe pas, c'est un personnage imaginaire" se répète-t-il alors afin de se rassurer.

"Qui donc?" répond alors une voix.

S'imaginant avoir rêvé, l'enfant continue "..nage imaginaire, c'est un personnage..."

Un petit rire se fait entendre... "Mais de qui donc parles-tu de la sorte, petit garçon?"

L'enfant ouvre soudainement les yeux... une sueur froide émanant de chaque port de sa peau... Il n'ose plus bouger, plus respirer. L'épouvante qui vient de le gagner est sans nom.

"Ehoh? Petit garçon? Quelque chose ne va pas? Je ne vais pas te manger" Le même rire résonne alors dans la pièce.

Il se retourne alors doucement, très doucement... et manque de s'étrangler de peur lorsqu'il la voit: Une femme encapuchonnée portant une grande faux...

"Oh, ça te fait peur peut-être?" Elle retire son capuchon. "Et maintenant?" dit-elle tout sourire.

Elle l'observe alors dans les yeux et lit la terreur qui s'y trouve. Son expression change alors, reflétant une pitié sincère.

"Oooooh... le pauvre... Alors comme ça Arkham avait raison, tu as peur de moi... Ne t'inquiète pas voyons, je ne vais pas te faire de mal *sourit*"

Bégayant de peur... l'enfant parvient à articuler quelques mots... Le dialogue s'engage alors.

"-Que... que... pourquoi... pourquoi vous êtes là??
-Ah, tu me parles, c'est déjà mieux! *contente elle tape dans les mains* Tu vois, tu n'as pas de raison d'avoir peur, je ne suis pas méchante *sourit*
-Dans les histoires... quand vous venez c'est pour...
-Ah, oui, je viens parce qu'Arkham le demande, c'est à cause de ça que tu as peur?
-C'est... lui... qui vous a demandé de venir... pour moi??
-Oh non non, Arkham ne m'a rien demandé du tout *sourit* Mais... attends un peu, tu es bien mal installé on dirait!"

Elle s'approche alors de lui, lui remet sa couette correctement et s'assied alors sur le lit, la faux sur les genoux.

"Ca ne te dérange pas si je m'assieds là? Attends, je vais te donner quelque chose..."

Elle fouille alors dans l'une de ses poches et en sort un petit sac qu'elle lui tend.

"Allez, prends, c'est un bonbon au miel, c'est très bon pour la santé"

Elle en prend alors un pour elle qu'elle met en bouche.

"Tu vois? Ch'est très bon, che chont des vrais bonbons! Allez, prends!"

Elle tend le paquet à nouveau, et l'enfant se force à y plonger la main... quand il la ressort, une friandise entre les doigts, il ne peut s'empêcher de la regarder comme pour s'assurer qu'elle n'a pas craché la sienne, et la porte alors à la bouche.

"-Ah, et bien voilà *elle avale le sien*, alors, ils ne sont pas bons mes bonbons au miel?
-Si... si, ils sont bons...
-Ah! Alors, tu vois Arkham! Le petit n'a déjà plus peur de moi! Je te l'avais dit! *rit*
-Vous parlez à...
-Oui *sourit* à Arkham, c'est mon ami et il est toujours avec moi *sourit encore*
-Mais alors... pourquoi vous...
-Ooooooh, le pauvre petit, tu m'as demandé pourquoi j'étais là, et je ne t'ai pas répondu alors que je suis dans ta chambre... Tu dois me trouver bien malpolie!
-Oh heuuu non... ça va...
-Si si, ça ne se fait pas! Alors *sourit* je suis là parce qu'Arkham m'a dit que tu pensais beaucoup à moi *rit* et aussi que tu avais peur de moi, et je me demandais bien pourquoi *sourit*
-Que... comment...
-*Prenant un air mystérieux mais gardant le sourire* Arkham sait beaucoup de choses petit garçon!
-Et... vous êtes venue pour ça alors?
-Et oui! *elle tape encore dans les mains* Je me demandais pourquoi un petit garçon qui ne me connaissait pas avait peur de moi! Alors... pourquoi, heiiiin?? *rit*
-Mais... c'est parce que dans les histoires... quand vous apparaissez c'est... pour... enfin...
-Pour rendre service à Arkham, c'est ça qui te fait peur?
-*se lance* Parce que dans les histoires vous tuez des gentils! *terrifié par sa propre audace, il se plaque une main sur la bouche*
-Ooooooh... tu as eu peur à cause de ça? Elles ne sont pas très gentilles ces histoires aussi, parfois Arkham me demande de m'occuper de méchants aussi tu sais... *sourit* Et puis, parfois je les aide les gentils! J'avais soigné les aventuriers de la Grotte Sans Nom, tu ne te souviens pas?
-Ah... heuuu... c'est vrai...
-Voilà! Et puis, est-ce que j'ai été méchante avec toi? Huuum?
-Heuuu non...
-Bon, alors tu vois! Pas de raison d'avoir peur!
-Non, c'est vrai... vous êtes même gentille en fait...
-*rit* Et bien voilà! Je préfère ça tu sais! *rit encore* Ah... qu'y a-t-il Arkham?
-Je n'ai rien entend...
-Oh!! *elle se relève soudain* Oui, c'est vrai! Il commence à se faire bien tard pour un petit garçon comme toi! Tu as besoin de bien dormir!

Elle se dirige vers la fenêtre ouverte, et l'enfant se rend alors compte qu'elle était entrée par là. Déjà à moitié à l'extérieur elle se retourne vers lui.

"Passe une bonne nuit, petit garçon! Et ne va plus faire de cauchemars sur moi et sur Arkham hein!"

Elle lui fait un petit signe et puis disparait dans la nuit...

L'enfant est troublé, mais étrangement il se sent mieux... comme si s'être retrouvé face à sa plus grande peur l'en avait délivré... il se recouche donc et rêve tranquillement de chevaliers et de gentilles dames qui offrent des bonbons...


A quelques maisons de là, un homme se réveille. Il est malade et se dirige vers sa cuisine afin de prendre de quoi l'aider à dormir... Il aperçoit alors une lueur à travers la fenêtre. Il regarde alors mieux et voit quelqu'un qui marche dans la rue. Curieux de nature il l'entr'ouvre discrètement, et voilà que la passante parle tout haut!

"... et je comprends très bien que ça te perturbe que quelqu'un rêve de toi sans arrêt, mais il était très gentil tu as vu? Toi qui voulais que je le fauche! *rit* il a suffit de lui offrir des bonbons le brave petit, vraiment, Arkham, parfois tu..."

La voix se fait plus faible comme elle s'écarte. L'homme reste debout quelques minutes devant la fenêtre, silencieux, et finalement ne peut s'empêcher de se demander à haute voix: "Arkham?"

Ensuite il hausse les épaules, prend sa décoction d'herbes, et retourne se coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noctisagmen.darkbb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Negallia Saffram...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Negallia Saffram...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Negallia Saffram...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Oeil Croustillant :: Roleplay :: Le Grimoire-
Sauter vers: